Category Archives: FR – Français

Point Projets – Mai 2018


Salut à tous,

Cela faisait un petit moment que je n’étais plus venu ici relater mes aventures.

La raison principale est que depuis le début de 2018 je prévoyais un déménagement en Irlande pour cet été.

Non pas que la région toulousaine ne me plaisait plus, car je la considère toujours comme un des plus beaux endroits du monde, ou en tout cas des plus agréables, mais parce qu’un événement de ma vie privée m’a amené à prendre des décisions radicales. Je vous en dirai davantage à ce sujet un autre jour.

En plus, ce qui devait être une transition planifiée, pratiquement six mois à l’avance, s’est rapidement transformée en un déménagement en urgence, suite à un changement de plan au niveau professionnel.

En effet, au départ il était prévu que je finisse tout naturellement ma cinquième année scolaire en tant que professeur, et que je déménage à Cork début juillet. Mais finalement, mon employeur actuel m’a fait savoir que la position était à pourvoir pour le 12 mars, et que bien que d’autres positions seraient toujours disponibles à l’été, c’était une option à considérer.

Bref, pour faire court, me voilà donc en Irlande depuis deux mois, et cela m’a occasionné une surcharge de travail et de stress considérables, surtout dans les 10 dernières semaines.

Pour ce qui concerne la partie irlandaise, vous voudrez bien me croire que c’est toujours un petit défi de se relocaliser, surtout à mon âge, et surtout dans certains de ces pays du nord de l’Europe, ou même si les offres d’emplois bilingues sont légions, et les salaires à l’avenant, il n’en reste pas moins que trouver un logement à un prix décent et à une distance raisonnable du travail n’est pas tâche facile. Je m’étendrais d’ailleurs sur le sujet à l’occasion d’un prochain article, tant il y a à dire à ce propos.

Mais avant d’arriver ici à Cork, et c’est aussi ce qui m’a tenu éloigné de mes autres projets pendant un moment, il a fallu faire table rase de mes petites habitudes et du confort relatif que je m’étais grassement octroyé depuis mon retour d’Angleterre et d’Asie il y a maintenant 5 ans.

Donc, en synthèse, vente, et surtout don de 90% de mes affaires, libération de l’appartement, résiliation des divers abonnements et contrats en cours, avec pour objectif de ne me retrouver chargé que de deux valises de 23 kilos, et d’un sac à dos. Inutile de vous dire que des choix ont dû être faits !

Arrivé en Irlande, je n’étais pas tiré d’affaire pour autant, car même si j’avais signé un CDI avant de partir de Toulouse, et même si m’on employeur m’offrait un bonus de bienvenue et un logement pour deux semaines, il n’en restait pas moins que je devais trouver un logement à long terme, tout en apprenant le système de transport erratique de Cork, tout aussi erratique que la météo d’ailleurs, et tout en supportant une formation intensive qui vient de se terminer seulement maintenant, après deux mois donc.

Au final, c’est seulement maintenant que je commence à me sentir installé et stabilisé à nouveau. Il faut dire qu’ente temps la visite de mes enfants et d’un ami de mon village en France, lui-même originaire de Cork au passage, ont rajouté une charge émotionnelle, aux charges physiques et intellectuelles que je supportais déjà.

Ceci étant dit, que ce soit la visite de mes enfants ou de mes amis irlandais, ce fut un tel plaisir de les retrouver, même pour seulement quelques jours, que cela a contribué à me redonner de la force et du courage pour les mois qui viennent.

A présent, après toutes ces péripéties, je me retrouve de nouveau en capacité de créer, et je ne vais pas m’en priver. Alors comme promis en introduction de ce présent message, voici un point sur mon orientation actuelle, en tant que Lethargic Dog:

1/ Projet X100309:

Commençons par ce qui n’a pas du tout bougé depuis des lustres, mais qui devrait retrouver bonne figure prochainement, mon jeu vidéo.

Ce jeu vidéo auquel je tiens tout particulièrement, et que j’ai démarré il y a près de 10 ans, avance de manière chaotique, lentement mais surement, depuis mars 2009 !

Pour rappel, il s’agit d’un puzzle en 3D, pour PC sous Windows dans un premier temps, mais qui je l’espère deviendra rapidement disponible pour smartphone et tablettes Android, et se retrouvera pourquoi pas aussi sur les consoles de salon, qui sait?

Pour ceux qui voudraient justement une mise à jour de la dernière étape publiée du jeu, je vous invite à consulter l’article dédié ici.

2/ Projet E-book:

J’écris en parallèle un E-book sur la technologie telle qu’elle peut-être envisagée de nos jours, dans tout ce qu’elle contient d’art, de créativité, et d’inventivité, et aussi de moyens de financement pour la faire avancer, en évoquant un parallèle entre la situation contemporaine et les créateurs et leurs mécènes de l’époque de la renaissance.

Le document fait environ 230 pages à l’heure ou je vous écris, et il a progressé tout récemment, grâce au remaniement de plusieurs chapitres, et à l’ajout de références historiques et culturelles.

3/ Projet E-Learning

J’ai dans l’idée de focaliser la vocation de ma future petite entreprise individuelle vers la formation, les apprentissages, surtout de la technologie dans son aspect clairement numérique, digital, informatique, internet, bref, toutes ces matières qui s’articulent autour de l’usage d’un ordinateur, d’une tablette, d’un smartphone, de lunettes de réalité virtuelle, etc..

Et sur ce sujet, il faut bien avouer que je tourne un peu en rond depuis un certain temps.

J’ai pourtant donné des formations pendant toute ma vie, en tant que professeur de collège, ou en tant que consultant, ou formateur pour adultes dans le cadre de l’entreprise. Je n’ai pas peur de m’exprimer à l’oral, je sais construire un cours, il m’arrive d’être persuasif et de transmettre ma passion pour les matières que j’enseigne. Mais pour autant, rien ne semblait vouloir me correspondre, aucune méthode ni système ne parvenait à me séduire suffisamment pour que je me jette à l’eau.

Mais tout ceci est une époque révolue, puisque je viens de choisir la solution qui j’espère conviendra le mieux à mes futurs stagiaire, étudiants, apprenants, brefs, celles et ceux qui voudront bien suivre mes cours.

La solution que je viens de retenir est une plateforme combinant un site web, un blog, un forum de discussion et d’échange, une section membres, et surtout un espace d’apprentissage en ligne, que les anglophones appellent un LMS (Learning Management System, ou en français un système de gestion des apprentissages)

Je vous en dirai davantage dans les mois qui viennent, mais le nom de domaine est déjà réservé, et la plateforme d’hébergement sera installée en juin, donc c’est pour tout de suite.

La machinerie derrière cette plateforme est tout bonnement monstrueuse, et je vais devoir investir du temps et de l’argent dans des proportions déraisonnables pour en assurer le déploiement et l’exploitation.

Pour ces raisons, il se peut que certaines formations soient payantes, mais je vais m’efforcer de fournir des produits en dessous de 10€ pour que tout le monde ait accès au moins aux cours d’initiation.

D’autres formations seront aussi proposées à d’autres tarifs ultérieurement, mais elles ne seront pas orientées “tous publics” donc je ne m’y attarde pas ici pour le moment.

Histoire de vous faire languir un peu, pour ceux que cela intéressera, la première formation, qui sera disponible avant l’été, portera sur la future version 3.0 de Scratch, et aura pour thème une évolution du projet “Pong” que vous avez déjà pu découvrir dans d’autres articles de ce présent blog, ici par exemple.

4/ Podcasts et Vidéos

Pour le moment, les supports principaux de mes contenus sont le présent blog, mes comptes Twitter et Instagram, Scratch, Google +, etc..

Je prévois bien sur de continuer de produire sur ces canaux, en parallèle de la plateforme LMS que l’évoquais dans la troisième partie ci-dessus.

Mais en plus de cela, et afin de capter une plus large audience, qui préférera des contenus audio et vidéo, j’ai l’intention de me jeter à l’eau sur Youtube et Soundcloud.

Mes comptes sont créés depuis très longtemps, mais ils étaient inactifs jusque là. Et bien soyez certains que cela ne va pas durer. Je viens d’investir 100 euros dans un dictaphone professionnel, qui me permet de faire des podcasts en marchant dans la rue, aussi bien que de prendre le son pour mes futures vidéos, et tout ça de manière quasi professionnelle.

Par contre, ne vous attendez pas à voir ma tête en permanence comme le font beaucoup de youtubeurs, car il y a fort à parier que je vous servirai à la place des captures vidéo de mon écran, des présentations de type Powerpoint, ou des images toujours accompagnés d’audio, ma vraie voix pour le coup. J’ai prévu de partager avec vous des contenus gratuits, des tutoriels, des news, des grands concepts de la technologie, des anecdotes amusantes, etc. J’espère que cela vous plaira de les visionner et de les écouter, autant que je me réjouis par avance de les produire et de les publier.

5/ Projet Réalité Virtuelle

Au cas ou je m’ennuierais avec tout cela,  je me suis rajouté une cerise sur le gâteau, une application 3D / réalité augmentée, dont le principe sera de proposer une navigation en réalité virtuelle dans un modèle 3D de votre création.

En d’autres termes, vous aurez la possibilité d’importer dans l’application une maison, un personnage 3D, une voiture ou une moto, un animal, que sais-je, et d’initier une balade en immersion totale, juste avec les mouvements de votre tête.

L’implémentation est prévue pour fonctionner sur des téléphones Android pourvus de gyroscopes, accéléromètres, ou bien, dit autrement, compatibles avec la réalité virtuelle, et il vous suffira d’acheter des lunettes 3D en carton pour 5 € en plus du prix de mon application elle-même, qui sera même proposée sur un modèle Freemium, c’est-à-dire que les fonctions de base seront accessibles gratuitement.

Voilà tout pour mes axes de réflexion et de travail actuels. Celles et ceux qui auront lu et/ou écouté mes points d’avancement de 2016 ici et 2017 n’auront pas manqué de remarquer que certains projets n’ont pas avancé autant que prévu, que d’autres sont apparus en chemin, et qu’encore d’autres viennent d’arriver sur la table.

En guise d’explication, il faut bien comprendre que je vois encore le projet Lethargic Dog comme un hobby et parfois une sorte de journal pas si intime, et que je ne me mets aucune pression quand aux résultats, et encore moins sur une éventuelle rentabilité à court terme.

Ceci étant dit, il se peut que cela change, puisque je rêve depuis longtemps de me détacher de la “Rat Race” (cette course effrénée qui nous fait tous bosser dur de 8h00 à 18h00 5 jours par semaine, 47 semaines par an), et que l’échéance de la cinquantaine arrivant à grands pas, mon horloge biologique me dicte de commencer à me bouger les fesses, si je veux arriver à quelque chose de tangible avant de devenir complètement sénile…

Donc qui sait ! Ni vous, ni moi, ni personne n’est à l’abri de voir Lethargic Dog devenir ce à quoi il est voué depuis le départ, dans mon esprit tout du moins, c’est-à-dire apporter de la valeur et des savoirs dans la vie des gens, ou au moins quelques moments de divertissement, tout en me permettant de mon coté de m’épanouir tant au niveau personnel que professionnel.

Voilà donc encore une fois, comme il semble que ce soit le cas une fois par an, un point sur mes projets, et je veux remercier ici celles et ceux qui prennent de leur précieux temps pour écouter ou lire mes élucubrations.

Jusqu’à la prochaine fois!

Take Care,

Pascal

Please Like, Share, Comment and Subscribe.
Twitter : @LethargicDog
Instagram : @lethargic_dog

Advertisements

Side Project et Sacrifices


[fr] Hi there, and happy new year !

Aujourd’hui, une petite réaction à chaud à un super article de TravelPlugin (accessible ici) sur le sujet de la détermination et des challenges à relever pour l’entrepreneur débutant.

Enjoy!

“Hello Haydée et Tony, et bonne année 2018 à vous aussi!
Merci et bravo pour ce nouvel article super bien construit comme d’habitude.
Concernant le challenge #1, je comprends l’idée de ne pas faire trop peur aux candidats au grand saut, mais personnellement je ne suis pas sûr que beaucoup d’entre nous pourront combiner vie sociale, potes, famille, enfants, vie de couple, sport et loisirs, en parallèle de la création d’une entreprise, nomade de surcroît.

Personnellement, j’ai plutôt opté pour des coupes sombres dans mon entourage et ne fréquente plus que les 15 membres de ma famille les plus proches, mes 3 meilleurs potes et bien sur mes deux enfants à qui je consacre plus de 50% de mon temps libre, soit en étant physiquement avec eux, soit en préparant leur avenir. J’ai aussi fait le sacrifice de rester célibataire, renoncé à la télé, aux sorties, vacances, etc.. Je m’autorise juste un minimum d’activité physique et de travailler dans des cafés ou bars, afin d’entretenir l’illusion de la socialisation. C’est à mon avis le prix à payer pour concilier un boulot alimentaire et un side project. Mais chacun voit midi à sa porte, chaque cas est différent.

En tout cas merci encore à tous les deux pour le coup de boost que vos articles me donnent à chaque fois, ne lâchez rien!
Pour info, afin de pimenter mon quotidien en attendant mieux(*), je quitte une fois de plus mon sud-ouest et pars à Cork(**) cet été pour changer de boulot (toujours salarié). Ce n’est pas encore l’indépendance financière, mais c’est une autre expérience nomade.”

(*) En réalité, le séjour à Cork est une initiative de la maman de mes kids, je me contente de suivre cette fois-ci, mais je veux dores et déjà croire que cela devrait pimenter ma vie en comparaison au confort (relatif) de mon actuel métier de professeur contractuel…

(**) Pour info, et pour vous éviter de chercher, Cork est la deuxième ville de la république d’Irlande, tout au sud.

That’s all for now!
Take Care.

Pascal

Please Like, Share, Comment and Subscribe.
Twitter : @LethargicDog
Instagram : @lethargic_dog

Tibo et la condescendance parisienne.


[fr] Hi there,

Je voudrais réagir à ce plateau télé de Tibo Inshape en cette fin d’année (“Quotidien” – TF1 – 15/12/2017), émission au cours de laquelle il reçoit un trophée au goût amer, de mon point de vue en tout cas…

Déjà, j’aime bien ce youtubeur, pour justement ses valeurs de sincérité, de bienveillance et d’altruisme. En plus il est drôle, il bosse dur, et sa passion pour la musculation est vraiment communicative. Cela m’affecte donc particulièrement de voir des requins des médias, rompus aux pires techniques de jeu de massacre audiovisuel, jouer de sa nature naïve et peu aguerrie, juste pour faire de l’audience sur un média en sévère perte de vitesse qui plus est. Comme s’il était question d’enfoncer la jeune relève du net, pour sauver ce qui reste de la télévision de (grand-) papa…

Personnellement, je ne la regarde plus la télévision, depuis deux ans au moins, et ce n’est pas ce genre d’attitude condescendante et malsaine qui va me faire changer d’avis.

Je vous propose donc la copie de mon commentaire sur sa vidéo Youtube du 24 décembre 2017, accessible ici. Faites-vous votre propre idée de la situation, et dites-moi ce que vous en pensez ci-après, dans les commentaires du présent article cette fois-ci.

C’est parti ! (Je m’adresse directement à Tibo Inshape dans ce commentaire)

“Bien-sûr que c’est une belle récompense que ce trophée de “Quotidien”, et une bonne opportunité pour toi de faire une grande chaîne télé. Après, j’ai encore une fois ce sentiment que tu te fais un peu massacrer par des parisiens branchés, qui ont les “codes'” de la télé et du talk-show, et qui aiment bien “se payer” les provinciaux avec leur accent fort et sincère, mais aussi rempli de naïveté, avec des allusions et du second degré, des compliments à double sens, et des sous-entendus lourdingues. Je connais bien le sujet dans le domaine du business, et des RP en général, cela fait un quart de siècle que je me les fade… Ce qui est drôle, c’est que certains animateurs rêveraient de faire presque 1 milliard de vues avec zéro budget, pas de société de prod, pas de réseau, pas de publicité, pas de groupe comme Bouygues ou l’état français derrière, juste du bouche à oreille. Même des super pointures comme Nagui et Yann Barthès n’auraient jamais fait aussi bien tout seuls…”

Voilà, c’est tout, j’ai essayé de faire succinct malgré tout.
Alors, vous en dites quoi ? Foutage de gueule, ou c’est moi qui suis parano ?
En attendant, merci de m’avoir lu, bonne continuation et bonnes fêtes!

That’s all for now!
Take Care.

Pascal

Please Like, Share, Comment and Subscribe.
Twitter : @LethargicDog
Instagram : @lethargic_dog

Uniformes et Classes Sociales


[fr] Hi there,

Je réagis au débat actuel sur le retour de l’uniforme à l’école publique.

Oui, les inégalités sociales posent problème pour la confiance et le succès des enfants des classes défavorisées. Pourtant l’uniforme n’est pas la solution, car le déclassement se fait aussi autrement. L’un raconte ses vacances à Courchevel ou aux Seychelles pendant que l’autre est resté à la maison ou au centre aéré. L’un raconte sa dernière console et sa pléthore de jeux quand l’autre a juste un vieux ballon de foot tout râpé…
Plutôt que d’effacer les différences, je propose d’en enseigner l’acceptation en attendant des jours meilleurs pour les défavorisés, et en expliquant la bêtise et la bassesse que sont le fait de se moquer ou de juger les chaussures ordinaires et les blousons sans marque de la part des plus aisés…

Si l’enfant déclassé socialement voit le potentiel d’une scolarité réussie, et l’éventuel impact d’un bon diplôme sur son avenir, il pourra trouver la force et la détermination nécessaires pour travailler dur et résister aux railleries et moqueries. Car même si les études n’ont jamais été le sésame ultime à une vie meilleure, elles ont de maintes fois prouvé leur utilité, et les petits français devraient être davantage sensibilisés d’un côté à la compétition globale dans les accès aux savoirs et à l’excellence, asiatique par exemple (Singapour, Taïwan, Hong-Kong, Corée du Sud, mais aussi Chine, Vietnam…), et à l’inestimable opportunité de l’école gratuite d’un autre coté. (ou peu chère, comparez le coût d’une prépa littéraire ou scientifique dans les écoles publiques françaises à des Harvard ou Oxford…)

Voilà, pour ma pensée du jour. Aux petits gosses de riches, je conseillerais de consacrer davantage de temps à lire, à s’élever, progresser encore, et à aider les autres, plutôt que de gâcher leur temps à se moquer des moins bien lotis. Et aux petits gars en galère des banlieues, je préconiserais de ne pas perdre de temps à traiter les railleries et moqueries, et se focaliser sur l’objectif de continuer à apprendre, toujours s’améliorer, et rechercher l’excellence qui les extraira sans nul doute de leur situation peu enviable. Et Nike ou pas Nike, une bonne fois pour toutes, on s’en fout, vraiment…

That’s all for now!
Take Care.

Pascal

Please Like, Share, Comment and Subscribe.
Twitter : @LethargicDog
Instagram : @lethargic_dog

Pourquoi les gens réussissent ? [Conférence TED par Richard St. John ]


[Fr] Hi There !

[Avis IMPORTANT: Je ne suis pas l’auteur de ce contenu. Cet article est juste un lien vers une conférence TED sur la réussite, le succès, par l’analyste Richard St. John. Le site Ted ne me permettait pas de “partager” sur Google+ comme je le fais habituellement, voilà pourquoi. Et je ne prendrai pas la peine d’aller chercher toute la chaîne Youtube pour la récupérer, trop la flemme. Si vous voulez obtenir la conférence originale sur le site sans passer par le lien juste après, elle est disponible directement sur le site TED ici : here] Cependant, le lien ci après devrait vous donner les sous-titres en français automatiquement.

C’est parti !
 

Cette conférence a été présentée lors d’une conférence officielle de TED, et a été présentée par les éditeurs de TED sur la page d’accueil.

Enjoy !
https://embed.ted.com/talks/lang/fr/richard_st_john_s_8_secrets_of_success

That’s all for now!
Take Care.

Pascal

Please Like, Share, Comment and Subscribe.
Twitter : @LethargicDog
Instagram : @lethargic_dog

Petit historique de mes ordis. Part I: Avant les PCs


Hi there,
Cela fait longtemps que j’y pense, et je voulais le faire avant que la sénilité ne me rattrape et que la mémoire ne me fasse défaut. J’ai donc décidé ce soir de vous présenter la liste de mes ordinateurs depuis mes débuts en informatique dans les années 80… (Oui, oui, je suis vieux, je sais…)

Comme vous allez pouvoir le constater, il y en a finalement très très peu(d’ordinateurs). Sans doute que je dois être plus minutieux que je ne ne pense, ou bien est-ce que je suis fauché la plupart du temps, allez savoir…

Pour des raisons pratiques, je vais abuser des droits de copie des images trouvées sur internet pour illustrer mon propos, mais je vais quand-même citer l’endroit ou je les ai piochées.

Afin d’organiser ce document un minimum, je vais faire simple. Une liste chronologique, en reprenant les principales dates, caractéristiques et prix pour chacune des machines (ou ce dont je me souviens en tout cas). Je vais découper cette liste en différentes parties numérotées et la répartir sur plusieurs articles pour davantage de lisibilité.

Sur le même principe que cet historique d’ordinateurs, j’essaierai de rédiger des listes similaires avec mes smartphones, mes moyens de transport, etc…

Enjoy !

 

Part I: Avant les PCs

Thomson MO5

Amstrad CPC 464

Commodore Amiga 500

 


Image result for thomson mo5 (Image: Source: Ritchy.free.fr)

#1 :
Marque: Thomson Micro-Informatique (SIMIV)
Modèle: MO5
Année d’achat : 1984
Prix d’achat: 667€ actuels (En correction de pouvoir d’achat 2016. Soit 2.390 Francs en 1984)
Neuf: OUI
Caractéristiques: Processeur Motorola 6809 à 1 Mhz, 48 Ko de Ram, 320×200, 16 couleurs.
Système: Environnement Microsoft Basic 1.0 intégré.
Accessoires: Stylet optique, 2 Joysticks, Lecteur Enregistreur de Programmes (sur cassettes audio)

Image result for mo5 lep(source DCMO5.free.fr)
Usage, projets: Mes tout premiers jeux développés en Microsoft Basic 1.0 !!!
Accès Internet: Non
Opérateur: –
Débit: –

Commentaires:
Mon tout premier ordinateur. J’ai appris à programmer mes toutes premières lignes de code à la FNAC de Toulouse au début de la classe de seconde entre midi et deux au milieu des années 80. Je courrais 20 minutes aller/retour et sautais parfois les repas pour pouvoir programmer. Je n’avais pas de sauvegarde à l’époque dans la magasin, et je devais réécrire tout le code de la veille à chaque fois avant d’ajouter quelques lignes supplémentaires… Les vendeurs me laissaient accéder sans problèmes aux machines de démonstration, car nous n’étions pas si nombreux à l’époque à savoir développer dessus. J’imagine que je leur épargnais de fastidieuses explications auprès des clients, avec qui je discutais bien volontiers, sans pour autant lâcher des yeux le code en cours de rédaction…


Image result for amstrad cpc 464#2 :
Marque: AMSTRAD
Modèle: CPC 464
Année d’achat : 1985
Prix d’achat: Environ 800 € actuels (occasion, acheté en Francs à l’époque)
Neuf: NON
Caractéristiques: Processeur Zilog Z80 à 4 Mhz, 64 Ko de Ram, jusqu’à 640×200, 16 couleurs simultanées parmi 27…
Système: Locomotive BASIC 1.0
Accessoires: Ecra/Clavier/Lecteur de bande intégrés.
Usage, projets: Jouer à des jeux vidéos essentiellement.
Accès Internet: Non
Opérateur: –
Débit: –

Commentaires:
Cette machine était révolutionnaire pour l’époque. J’avais acheté cette machine d’occasion (mes parents plutôt) et le vendeur m’avait laissé une grande quantité de jeux. J’ai surtout joué avec, et laissé tomber la programmation pour un temps…


Image result for amiga 500(Source : AtomicSpacejunk)

#3 :
Marque: Commodore
Modèle: Amiga 500
Année d’achat : 1987
Prix d’achat: 1.177 € actuels (En correction de pouvoir d’achat 2016. Soit 4.725 F Francs en 1987)
Neuf: OUI
Caractéristiques: Processeur Motorola 68000 à 7.16 Mhz, 512 Ko de Ram, jusqu’à 640×400, jusqu’à 4096 couleurs…
Système: Amiga OS : Workbench 1.2
Accessoires: Souris, Lecteur de disquettes intégré.
Usage, projets: Collections de Jeux, photos, Images 3D, Rendering.
Accès Internet: Non
Opérateur: –
Débit: –

Commentaires:
Le descendant du fameux Commodore 64, machine magique pour la composition de musique électronique dans les années 80. (Michel, si tu me lis 😉  )
Cet ordinateur était par ailleurs doté de fonctions graphiques avancées, avec un système fenêtré et multi-tâche, apparenté au Macintosh de Apple, tous issus des concepts inventés par XEROX.
L’Amiga 500 était en concurrence avec l’Atari 520 ST. En ce temps-là, il existait une rivalité entre ces deux modèles, et les adeptes s’écharpaient comme les fans de Apple face à ceux de Microsoft …
A cette période, j’essayais de trouver les jeux, images et applications qui “flattaient” les performances de l’ordinateur. Mon motto était alors: “toujours plus beau, toujours plus bluffant”. C’est d’ailleurs grâce à l’Amiga que j’ai découvert le Rendering d’images 3D, et pris goût à l’aspect Design en informatique, et non pas seulement à la programmation.


 

 

Voilà pour cette première partie présentant mes trois premiers ordinateurs, dans les années 1980. J’ai dû me séparer à regrets de l’AMIGA 500 en entrant à l’université, car il me fallait dorénavant programmer sous MS/DOS, le système d’exploitation des PC et compatibles. Le nouveau langage que j’allais apprendre allait bientôt être le Turbo Pascal, mais nous en reparlerons dans la deuxième partie, “Mes premiers PCs”.

That’s all for now.
Take care
Pascal

 

Please Like, Share, Comment and Subscribe.
Twitter : @LethargicDog
Instagram : @lethargic_dog

 

 

Citation : Kaamelott – Livre VI – Nuptiæ


[fr] [S’adressant à Arthur.] Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu’ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c’est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles.

  • Pierre Mondy, Kaamelott, Livre VI, 6 : Nuptiæ, écrit par Alexandre Astier.

(source : https://fr.wikiquote.org/wiki/Kaamelott)

Etudes et classements


[fr] Hi there,

En France actuellement, selon l’INSEE, seuls 20% des 25/34 ans ont un niveau Master ou supérieur, et, selon l’OCDE, nous sommes autour de la 20ième place dans le classement des pays développés sur ce critère. Il y a donc 19 pays mieux lotis que nous dans le domaine de l’excellence académique, dont la Corée du Sud par exemple, nettement au dessus…
Dans ce grand barnum qu’est l’économie mondiale, à l’heure où la robotisation, l’intelligence artificielle et le dumping social des BRICS demandent une toujours plus grande productivité au meilleur coût, le paramètre du niveau d’études demeurera primordial sur le marché de l’emploi, où l’excellence n’y sera plus un “plus”, mais une nécessité absolue.

Alors, je ne sais pas vous, mais personnellement, si j’étais au collège ou au lycée de nos jours, je ferais mon maximum pour être dans le top 3 de la classe, afin de m’ouvrir les portes des meilleures écoles.
A bon entendeur…

Take care
Pascal

Please Like, Share, Comment and Subscribe.
Twitter : @LethargicDog
Instagram : @lethargic_dog

Lettre ouverte à @sgtpembry, à propos de “THE Trilogie”…


“Mon oncle ? Doit on en conclure que la catapulte n’appartient pas à la catégorie des armes de jet à roulettes fixes ?”  – Gauvin d’Orcanie
 

Hi there, salut Alexandre,

Ne fais pas “THE Trilogie” Alexandre, ne touche plus à Kaamelott, ou les dieux ne te le pardonneront pas !
Les six “Livres” sont une oeuvre complète, et peuvent être encore (re)déclinés en BD, nouvelles, romans, mais plus en film. C’EST TROP TARD !!!
Oui, je sais, tu as promis, annoncé, disserté, épilogué, c’est pas faux. Et maintenant tu te sens redevable et estimes ne plus pouvoir faire marche arrière. Et de notre côté, nous, les pégus, il faut bien reconnaître que ça fait des années que nous menons un train de vie de noix de St-Jacques, alors évidemment, un message qui annonce le début du tournage, c’aurait été un petit festival pour nous!
Une autre chose que je sais aussi, c’est que tu as une réputation non usurpée de bosseur, de mec qui finit toujours les trucs qu’il a commencés, et tu ne veux pas décevoir le ramassis de péquenauds que nous sommes. Et c’est tout à ton honneur !

Mais de quoi as-tu vraiment peur ? Que nous ne te pardonnions pas cet affront ? C’est donc ça ? Qu’on t’envoie tout un troupeau de lapins adultes ? Jouer, Guerre, Salsifis !!!
Ou alors crains-tu de déprimer, et que l’on te ramasse à la petite couhillère, mais qu’est-ce à dire que ceci ?
Tu as l’Exoconférence, Que Ma Joie Demeure, Le DDD, ton Prix de Paris, et j’en passe… Largement de quoi digérer ce changement de plan, et surement largement de quoi voir venir et penser à d’autres projets.

Pour l’infamie qu’est cette lettre ouverte à leurs yeux, je sais d’ores-et-déjà que ton fan club va vouloir m’envoyer aux galères pendant trois ans, mais tant pis. Pour moi en tout cas, tu es tout excusé, et je m’engage à faire vivre le souvenir de ta série auprès de mes enfants et futurs petits-enfants, aussi fidèlement que les Star Wars, Monty Python, Astérix, et autres Louis de Funès ou Tontons Flingueurs, ainsi que tout ce que tu continueras à produire de ton côté dans ta longue et prolifique carrière.

Château bas Monsieur le Prince !

LethargicDog,
Un fan absolu.

Apprendre l’anglais au collège/lycée


Hi there!

Ci-après une liste de liens sur mes contenus online, spécialement ceux qui contiennent de l’anglais « à petite dose » pour vous inciter à lire au moins une phrase ou deux de temps en temps.

Après, je vous indiquerai une deuxième liste, basée sur des contenus audio ou vidéo disponible sur internet, qui peuvent vous aider.

Et à la fin, une liste de choses à faire dans la vie de tous les jours pour vous améliorer.

Enjoy !

 

1 – Mes contenus online :

 

2 – Autres Contenus Online :

 

3 – Trucs et astuces au quotidien :

  • Ecouter de la musique anglaise/Américaine, lire et traduire les paroles et surtout reconnaître les mots prononcés par les chanteurs.
  • Ecouter les news 5 ou 10 minutes le matin à la télé: BBC World News, France 24 (en anglais), Bloomberg, CNN, CNBC, etc…
  • Rechercher sur les chaines (Télé ou Youtube) étrangères des émissions de vos passions (Fitness, Cuisine, Littérature, Vélo, Jeux-vidéos…) et essayer de les écouter pendant au moins 5 minutes à chaque session.
  • Regarder un film en VO sous-titrée anglais (Visionner le film par tranches de 5 minutes, reconnaître les mots des sous-titres et comment ils sont prononcés, les traduire avec Reverso ou Google traduction)
  • Trouver des « chat  friends » online ou dans la vraie vie (vous avez surement des potes au collège ou au lycée qui parlent anglais)
  • Demander à parler anglais à la maison si possible.
  • Allez à la bibliothèque municipale ou au CDI du collège/lycée pour trouver des BDs, des courtes nouvelles en anglais, ou des magazines jeunesse, même des livres destinés aux tout-petits…
  • Installer toutes vos applications et jeux sur PC ou smartphone ou tablette avec les menus ou réglages ou contenus en anglais.
  • Mettre le paquet en cours d’anglais en classe. Ecoutez bien, posez des questions, participez à l’oral, faites vos devoirs à 100%, demandez de l’aide si besoin et si possible à la maison ou à vos amis. Sollicitez vos professeurs par messagerie pour obtenir des informations supplémentaires.
  • Chercher des clubs d’Anglais dans votre ville et rendez-vous y au moins une fois par semaine.
  • Si possible, faire des aller-retours fréquents à Londres ou dans toute ville anglophone, même pour une journée (des Vols A/R sont souvent disponibles pour moins de 100€ si réservés à l’avance.)
  • En dernier recours, prendre des cours particuliers, collectifs ou individuels.

 

That’s all for now.
Feel free to share – comment – like – subscribe
N’hésitez pas à vous abonner, partager, “liker” et commenter (même et surtout en français!)

Take Care !
Pascal.