Petit historique de mes ordis. Part I: Avant les PCs


Hi there,
Cela fait longtemps que j’y pense, et je voulais le faire avant que la sénilité ne me rattrape et que la mémoire ne me fasse défaut. J’ai donc décidé ce soir de vous présenter la liste de mes ordinateurs depuis mes débuts en informatique dans les années 80… (Oui, oui, je suis vieux, je sais…)

Comme vous allez pouvoir le constater, il y en a finalement très très peu(d’ordinateurs). Sans doute que je dois être plus minutieux que je ne ne pense, ou bien est-ce que je suis fauché la plupart du temps, allez savoir…

Pour des raisons pratiques, je vais abuser des droits de copie des images trouvées sur internet pour illustrer mon propos, mais je vais quand-même citer l’endroit ou je les ai piochées.

Afin d’organiser ce document un minimum, je vais faire simple. Une liste chronologique, en reprenant les principales dates, caractéristiques et prix pour chacune des machines (ou ce dont je me souviens en tout cas). Je vais découper cette liste en différentes parties numérotées et la répartir sur plusieurs articles pour davantage de lisibilité.

Sur le même principe que cet historique d’ordinateurs, j’essaierai de rédiger des listes similaires avec mes smartphones, mes moyens de transport, etc…

Enjoy !

 

Part I: Avant les PCs

Thomson MO5

Amstrad CPC 464

Commodore Amiga 500

 


Image result for thomson mo5 (Image: Source: Ritchy.free.fr)

#1 :
Marque: Thomson Micro-Informatique (SIMIV)
Modèle: MO5
Année d’achat : 1984
Prix d’achat: 667€ actuels (En correction de pouvoir d’achat 2016. Soit 2.390 Francs en 1984)
Neuf: OUI
Caractéristiques: Processeur Motorola 6809 à 1 Mhz, 48 Ko de Ram, 320×200, 16 couleurs.
Système: Environnement Microsoft Basic 1.0 intégré.
Accessoires: Stylet optique, 2 Joysticks, Lecteur Enregistreur de Programmes (sur cassettes audio)

Image result for mo5 lep(source DCMO5.free.fr)
Usage, projets: Mes tout premiers jeux développés en Microsoft Basic 1.0 !!!
Accès Internet: Non
Opérateur: –
Débit: –

Commentaires:
Mon tout premier ordinateur. J’ai appris à programmer mes toutes premières lignes de code à la FNAC de Toulouse au début de la classe de seconde entre midi et deux au milieu des années 80. Je courrais 20 minutes aller/retour et sautais parfois les repas pour pouvoir programmer. Je n’avais pas de sauvegarde à l’époque dans la magasin, et je devais réécrire tout le code de la veille à chaque fois avant d’ajouter quelques lignes supplémentaires… Les vendeurs me laissaient accéder sans problèmes aux machines de démonstration, car nous n’étions pas si nombreux à l’époque à savoir développer dessus. J’imagine que je leur épargnais de fastidieuses explications auprès des clients, avec qui je discutais bien volontiers, sans pour autant lâcher des yeux le code en cours de rédaction…


Image result for amstrad cpc 464#2 :
Marque: AMSTRAD
Modèle: CPC 464
Année d’achat : 1985
Prix d’achat: Environ 800 € actuels (occasion, acheté en Francs à l’époque)
Neuf: NON
Caractéristiques: Processeur Zilog Z80 à 4 Mhz, 64 Ko de Ram, jusqu’à 640×200, 16 couleurs simultanées parmi 27…
Système: Locomotive BASIC 1.0
Accessoires: Ecra/Clavier/Lecteur de bande intégrés.
Usage, projets: Jouer à des jeux vidéos essentiellement.
Accès Internet: Non
Opérateur: –
Débit: –

Commentaires:
Cette machine était révolutionnaire pour l’époque. J’avais acheté cette machine d’occasion (mes parents plutôt) et le vendeur m’avait laissé une grande quantité de jeux. J’ai surtout joué avec, et laissé tomber la programmation pour un temps…


Image result for amiga 500(Source : AtomicSpacejunk)

#3 :
Marque: Commodore
Modèle: Amiga 500
Année d’achat : 1987
Prix d’achat: 1.177 € actuels (En correction de pouvoir d’achat 2016. Soit 4.725 F Francs en 1987)
Neuf: OUI
Caractéristiques: Processeur Motorola 68000 à 7.16 Mhz, 512 Ko de Ram, jusqu’à 640×400, jusqu’à 4096 couleurs…
Système: Amiga OS : Workbench 1.2
Accessoires: Souris, Lecteur de disquettes intégré.
Usage, projets: Collections de Jeux, photos, Images 3D, Rendering.
Accès Internet: Non
Opérateur: –
Débit: –

Commentaires:
Le descendant du fameux Commodore 64, machine magique pour la composition de musique électronique dans les années 80. (Michel, si tu me lis 😉  )
Cet ordinateur était par ailleurs doté de fonctions graphiques avancées, avec un système fenêtré et multi-tâche, apparenté au Macintosh de Apple, tous issus des concepts inventés par XEROX.
L’Amiga 500 était en concurrence avec l’Atari 520 ST. En ce temps-là, il existait une rivalité entre ces deux modèles, et les adeptes s’écharpaient comme les fans de Apple face à ceux de Microsoft …
A cette période, j’essayais de trouver les jeux, images et applications qui “flattaient” les performances de l’ordinateur. Mon motto était alors: “toujours plus beau, toujours plus bluffant”. C’est d’ailleurs grâce à l’Amiga que j’ai découvert le Rendering d’images 3D, et pris goût à l’aspect Design en informatique, et non pas seulement à la programmation.


 

 

Voilà pour cette première partie présentant mes trois premiers ordinateurs, dans les années 1980. J’ai dû me séparer à regrets de l’AMIGA 500 en entrant à l’université, car il me fallait dorénavant programmer sous MS/DOS, le système d’exploitation des PC et compatibles. Le nouveau langage que j’allais apprendre allait bientôt être le Turbo Pascal, mais nous en reparlerons dans la deuxième partie, “Mes premiers PCs”.

That’s all for now.
Take care
Pascal

 

Please Like, Share, Comment and Subscribe.
Twitter : @LethargicDog
Instagram : @lethargic_dog

 

 

Advertisements

Leave a Reply - Poster un Commentaire

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s