Petit historique de mes ordis. Part I: Avant les PCs


Hi there,
Cela fait longtemps que j’y pense, et je voulais le faire avant que la sénilité ne me rattrape et que la mémoire ne me fasse défaut. J’ai donc décidé ce soir de vous présenter la liste de mes ordinateurs depuis mes débuts en informatique dans les années 80… (Oui, oui, je suis vieux, je sais…)

Comme vous allez pouvoir le constater, il y en a finalement très très peu(d’ordinateurs). Sans doute que je dois être plus minutieux que je ne ne pense, ou bien est-ce que je suis fauché la plupart du temps, allez savoir…

Pour des raisons pratiques, je vais abuser des droits de copie des images trouvées sur internet pour illustrer mon propos, mais je vais quand-même citer l’endroit ou je les ai piochées.

Afin d’organiser ce document un minimum, je vais faire simple. Une liste chronologique, en reprenant les principales dates, caractéristiques et prix pour chacune des machines (ou ce dont je me souviens en tout cas). Je vais découper cette liste en différentes parties numérotées et la répartir sur plusieurs articles pour davantage de lisibilité.

Sur le même principe que cet historique d’ordinateurs, j’essaierai de rédiger des listes similaires avec mes smartphones, mes moyens de transport, etc…

Enjoy !

 

Part I: Avant les PCs

Thomson MO5

Amstrad CPC 464

Commodore Amiga 500

 


Image result for thomson mo5 (Image: Source: Ritchy.free.fr)

#1 :
Marque: Thomson Micro-Informatique (SIMIV)
Modèle: MO5
Année d’achat : 1984
Prix d’achat: 667€ actuels (En correction de pouvoir d’achat 2016. Soit 2.390 Francs en 1984)
Neuf: OUI
Caractéristiques: Processeur Motorola 6809 à 1 Mhz, 48 Ko de Ram, 320×200, 16 couleurs.
Système: Environnement Microsoft Basic 1.0 intégré.
Accessoires: Stylet optique, 2 Joysticks, Lecteur Enregistreur de Programmes (sur cassettes audio)

Image result for mo5 lep(source DCMO5.free.fr)
Usage, projets: Mes tout premiers jeux développés en Microsoft Basic 1.0 !!!
Accès Internet: Non
Opérateur: –
Débit: –

Commentaires:
Mon tout premier ordinateur. J’ai appris à programmer mes toutes premières lignes de code à la FNAC de Toulouse au début de la classe de seconde entre midi et deux au milieu des années 80. Je courrais 20 minutes aller/retour et sautais parfois les repas pour pouvoir programmer. Je n’avais pas de sauvegarde à l’époque dans la magasin, et je devais réécrire tout le code de la veille à chaque fois avant d’ajouter quelques lignes supplémentaires… Les vendeurs me laissaient accéder sans problèmes aux machines de démonstration, car nous n’étions pas si nombreux à l’époque à savoir développer dessus. J’imagine que je leur épargnais de fastidieuses explications auprès des clients, avec qui je discutais bien volontiers, sans pour autant lâcher des yeux le code en cours de rédaction…


Image result for amstrad cpc 464#2 :
Marque: AMSTRAD
Modèle: CPC 464
Année d’achat : 1985
Prix d’achat: Environ 800 € actuels (occasion, acheté en Francs à l’époque)
Neuf: NON
Caractéristiques: Processeur Zilog Z80 à 4 Mhz, 64 Ko de Ram, jusqu’à 640×200, 16 couleurs simultanées parmi 27…
Système: Locomotive BASIC 1.0
Accessoires: Ecra/Clavier/Lecteur de bande intégrés.
Usage, projets: Jouer à des jeux vidéos essentiellement.
Accès Internet: Non
Opérateur: –
Débit: –

Commentaires:
Cette machine était révolutionnaire pour l’époque. J’avais acheté cette machine d’occasion (mes parents plutôt) et le vendeur m’avait laissé une grande quantité de jeux. J’ai surtout joué avec, et laissé tomber la programmation pour un temps…


Image result for amiga 500(Source : AtomicSpacejunk)

#3 :
Marque: Commodore
Modèle: Amiga 500
Année d’achat : 1987
Prix d’achat: 1.177 € actuels (En correction de pouvoir d’achat 2016. Soit 4.725 F Francs en 1987)
Neuf: OUI
Caractéristiques: Processeur Motorola 68000 à 7.16 Mhz, 512 Ko de Ram, jusqu’à 640×400, jusqu’à 4096 couleurs…
Système: Amiga OS : Workbench 1.2
Accessoires: Souris, Lecteur de disquettes intégré.
Usage, projets: Collections de Jeux, photos, Images 3D, Rendering.
Accès Internet: Non
Opérateur: –
Débit: –

Commentaires:
Le descendant du fameux Commodore 64, machine magique pour la composition de musique électronique dans les années 80. (Michel, si tu me lis 😉  )
Cet ordinateur était par ailleurs doté de fonctions graphiques avancées, avec un système fenêtré et multi-tâche, apparenté au Macintosh de Apple, tous issus des concepts inventés par XEROX.
L’Amiga 500 était en concurrence avec l’Atari 520 ST. En ce temps-là, il existait une rivalité entre ces deux modèles, et les adeptes s’écharpaient comme les fans de Apple face à ceux de Microsoft …
A cette période, j’essayais de trouver les jeux, images et applications qui “flattaient” les performances de l’ordinateur. Mon motto était alors: “toujours plus beau, toujours plus bluffant”. C’est d’ailleurs grâce à l’Amiga que j’ai découvert le Rendering d’images 3D, et pris goût à l’aspect Design en informatique, et non pas seulement à la programmation.


 

 

Voilà pour cette première partie présentant mes trois premiers ordinateurs, dans les années 1980. J’ai dû me séparer à regrets de l’AMIGA 500 en entrant à l’université, car il me fallait dorénavant programmer sous MS/DOS, le système d’exploitation des PC et compatibles. Le nouveau langage que j’allais apprendre allait bientôt être le Turbo Pascal, mais nous en reparlerons dans la deuxième partie, “Mes premiers PCs”.

That’s all for now.
Take care
Pascal

 

Please Like, Share, Comment and Subscribe.
Twitter : @LethargicDog
Instagram : @lethargic_dog

 

 

Kids having fun in 150 mph wind (Vid 2/2)


Hi there,
Today a 5 minutes video showing my kids struggling with high power wind tunnel for sky diving simulation.

Sometimes scary, sometimes hilarious, always fun. Watch all the way through and check incredible instructor’s skills at the end.
Enjoy !

This one is the second flight for each of them. Another video will comme soon after.

No kid was injured in the making of this movie 🙂 And I got my now grown-up’s approval prior to publishing.
Hope you liked it!
Take care !
Pascal

Quote : Kaamelott, Livre VI, 6 : Nuptiæ


[en] There is plenty of warchiefs, any sort of, alot of, good or bad, there is plenty of, but oddly at one time there is one of them who’s special, an exeptionnal one, a hero, a legend … This kind of warchief is rare, do you know their common point? Do you know their secret power? … They only fight for the weaker’s dignity.

  • Pierre Mondy, Kaamelott, Livre VI, 6 : Nuptiæ, written and directed by Alexandre Astier.

(translation by Otiakin : https://www.youtube.com/user/Otiakin)

Citation : Kaamelott – Livre VI – Nuptiæ


[fr] [S’adressant à Arthur.] Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu’ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c’est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles.

  • Pierre Mondy, Kaamelott, Livre VI, 6 : Nuptiæ, écrit par Alexandre Astier.

(source : https://fr.wikiquote.org/wiki/Kaamelott)

Etudes et classements


[fr] Hi there,

En France actuellement, selon l’INSEE, seuls 20% des 25/34 ans ont un niveau Master ou supérieur, et, selon l’OCDE, nous sommes autour de la 20ième place dans le classement des pays développés sur ce critère. Il y a donc 19 pays mieux lotis que nous dans le domaine de l’excellence académique, dont la Corée du Sud par exemple, nettement au dessus…
Dans ce grand barnum qu’est l’économie mondiale, à l’heure où la robotisation, l’intelligence artificielle et le dumping social des BRICS demandent une toujours plus grande productivité au meilleur coût, le paramètre du niveau d’études demeurera primordial sur le marché de l’emploi, où l’excellence n’y sera plus un “plus”, mais une nécessité absolue.

Alors, je ne sais pas vous, mais personnellement, si j’étais au collège ou au lycée de nos jours, je ferais mon maximum pour être dans le top 3 de la classe, afin de m’ouvrir les portes des meilleures écoles.
A bon entendeur…

Take care
Pascal

Please Like, Share, Comment and Subscribe.
Twitter : @LethargicDog
Instagram : @lethargic_dog

Lettre ouverte à @sgtpembry, à propos de “THE Trilogie”…


“Mon oncle ? Doit on en conclure que la catapulte n’appartient pas à la catégorie des armes de jet à roulettes fixes ?”  – Gauvin d’Orcanie
 

Hi there, salut Alexandre,

Ne fais pas “THE Trilogie” Alexandre, ne touche plus à Kaamelott, ou les dieux ne te le pardonneront pas !
Les six “Livres” sont une oeuvre complète, et peuvent être encore (re)déclinés en BD, nouvelles, romans, mais plus en film. C’EST TROP TARD !!!
Oui, je sais, tu as promis, annoncé, disserté, épilogué, c’est pas faux. Et maintenant tu te sens redevable et estimes ne plus pouvoir faire marche arrière. Et de notre côté, nous, les pégus, il faut bien reconnaître que ça fait des années que nous menons un train de vie de noix de St-Jacques, alors évidemment, un message qui annonce le début du tournage, c’aurait été un petit festival pour nous!
Une autre chose que je sais aussi, c’est que tu as une réputation non usurpée de bosseur, de mec qui finit toujours les trucs qu’il a commencés, et tu ne veux pas décevoir le ramassis de péquenauds que nous sommes. Et c’est tout à ton honneur !

Mais de quoi as-tu vraiment peur ? Que nous ne te pardonnions pas cet affront ? C’est donc ça ? Qu’on t’envoie tout un troupeau de lapins adultes ? Jouer, Guerre, Salsifis !!!
Ou alors crains-tu de déprimer, et que l’on te ramasse à la petite couhillère, mais qu’est-ce à dire que ceci ?
Tu as l’Exoconférence, Que Ma Joie Demeure, Le DDD, ton Prix de Paris, et j’en passe… Largement de quoi digérer ce changement de plan, et surement largement de quoi voir venir et penser à d’autres projets.

Pour l’infamie qu’est cette lettre ouverte à leurs yeux, je sais d’ores-et-déjà que ton fan club va vouloir m’envoyer aux galères pendant trois ans, mais tant pis. Pour moi en tout cas, tu es tout excusé, et je m’engage à faire vivre le souvenir de ta série auprès de mes enfants et futurs petits-enfants, aussi fidèlement que les Star Wars, Monty Python, Astérix, et autres Louis de Funès ou Tontons Flingueurs, ainsi que tout ce que tu continueras à produire de ton côté dans ta longue et prolifique carrière.

Château bas Monsieur le Prince !

LethargicDog,
Un fan absolu.

Founder of Ldog.Club and The LethargicDog Geek Challenge

%d bloggers like this: